Séismes en Grèce

AOUT 1953 : TREMBLEMENTS DE TERRE EN GRECE

Les 9, 11 et 12 août 1953 de violents tremblements de terre secouent les îles Ioniennes. Céphalonie, Zante, Ithaque sont en ruines.

L’île de Céphalonie subira 113 séismes successifs. Le plus violent se produira le 12. Il ne dure qu’une cinquantaine de seconde mais la ville et un très grand nombre de villages sont détruits. L’énergie produite par le tremblement de terre sera comparée à 63 bombes atomiques. Le mercredi12 août, à 11h.27, la capitale Argostoli est détruite. Seuls les villages situés au Nord comme  Fiscardo (également un port)  ou Assos seront épargnés par les secousses importantes.

A Zante le séisme est suivi d’un incendie qui durera 7 jours.

 

Les  navires britanniques sont les premiers à arriver sur les lieux. Puis ce sont des bâtiments des Marines américaine, israélienne, italienne, française, néo-zélandaise…

Le  HMS Daring, le HMS Bermudes, le croiseur Montcalm font partie des secours.

Les navires apportent de la nourriture, des tablettes de purification d'eau, des tentes…

Les marins participent aux secours en aidant à la recherche des victimes, aux soins, à la construction de latrines, à la distribution de repas,…

Le spectacle qui s’offre à eux est  apocalyptique : tout n’est que ruines.

 

CARNET DE BORD DU CROISEUR MONTCALM

DU 16 AU 18 AOUT : ARGOSTOLI – LIXURI
LE 18 AOUT             : ZANTE
DU 18 AU 19           : PATRAS

Articles extraits de "Paris Match" N° 232 du 29 août - 5 septembre 1953

KEFALONIA LIXURI

Cliquez sur les miniatures pour les agrandir

Un film émouvant en cliquant sur le lien :  

http://fr.youtube.com/watch?v=mNWKAFhEu84

 

Zante

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Commentaires (1)

1. SCHMITT YVES 12/10/2008

Un commentaire à cet article, nouvellement embarqué sur le Montcalm j'aurais du participer à cette expédition mais au début du mois j'étais en permission et comme il y avait eu de grandes gréves SNCF, au lieu de neuf jours de perm j'en ai eu vingt trois. Au retour Montcalm avait embarqué un groupe d'institutrices françaises qui étaient en vacances en Gréce pour les rapatrier dont une de mes anciennes. Elle pensait me voire à bord et- elle a été fort déçue.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site